Buste de Montesquieu

Réplique de Edmond Prévôt, d’après J.B Lemoyne
1878, marbre, Bordeaux, Hôtel de ville, inventaire : D.86.5.1 (dépôt de l’Etat)

Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu est propriétaire de cinq domaines dans les Graves et l’Entre-Deux-Mers.

Magistrat, il est conseiller au Parlement de Guyenne, puis président en 1716. Il est également membre de l’Académie de Bordeaux.

En 1721, il publie anonymement Les Lettres persanes, est élu à l’Académie française en 1728 puis entreprend de nombreux voyages à travers l’Europe où il s’intéresse de près au fonctionnement de la Monarchie constitutionnelle. Il est initié à la franc-maçonnerie en 1730.

De 1734 à 1748, il rédige L’Esprit des Lois, dans lequel il pose le principe de la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires qui servit de base à la constitution que se donne la France en 1791.

Son intérêt pour les découvertes scientifiques, sa tolérance religieuse ou son souci d’équilibre des pouvoirs en font un véritable humaniste. Il se révèle, dans ses écrits, clairement antiesclavagiste, même si son ironie est parfois mal comprise.  

Buste de Montesquieu, réplique de 1878, photo B. Fontanel, mairie de Bordeaux

Buste de Montesquieu, réplique de 1878, photo B. Fontanel, mairie de Bordeaux, musée d'Aquitaine