Carcan d’esclave, Lacoste, Mouliets-et-Villemartin (Gironde)

IIe - Ier siècle avant Jésus-Christ, fer, inventaire n°79.18.102

Ce carcan est constitué d’un collier constitué de deux parties mobiles, les joncs, et de 26 anneaux en huit et d’un ovale. L’extrémité des joncs est aplatie et perforée d’un trou dans lequel s’engageait le système de fermeture (cadenas, rivet ou anneau de la chaîne du prisonnier précédent). C’est un des rares exemples que l’on connaissance pour la Gaule et l’âge du Fer.

D’un diamètre de 16 cm environ, le collier de ce carcan est très probablement destiné à des prisonniers. On en connaît pour des animaux domestiques (chien, bœuf, etc.) mais leurs dimensions sont différentes.

Ce carcan a été découvert sur le site de Lacoste à Mouliets-et-Villemartin (Gironde) qui à son apogée au IIe siècle avant J.-C., était une bourgade artisanale et commerçante très dynamique à proximité de l’axe garonnais, route commerciale très fréquentée entre les Îles Britanniques, l’Europe du Nord et le monde méditerranéen.

Carcan d’esclave, Lacoste

Carcan d’esclave, Lacoste, Mouliets-et-Villemartin (Gironde), musée d'Aquitaine, photo mairie de Bordeaux