« Les Hérétiques », d’après Auguste Rodin (1840-1917)

1897, bon à tirer n° 125 pour l’album "Les Dessins de Auguste Rodin", pl. 10, photogravure, impression en couleurs, fonds Goupil inv. 90.I.2.2677

En 1897, la maison Goupil édite, en tirage limité à cent vingt-cinq exemplaires, un album qui a frappé tous les contemporains : les dessins de Rodin inspirés par La Divine Comédie de Dante. Le musée Goupil possède le n° 038 (inv. 90.III.2.1) de cet ouvrage intitulé Les Dessins de Auguste Rodin, appelé aussi Album Fenaille, du nom du mécène de l’artiste. Cet ensemble comprend cent vingt-neuf planches photogravées d’après les dessins, datant pour la plupart des années 1880, que Rodin a exécutés tandis qu’il travaillait à La Porte de l’Enfer. Le musée Goupil conserve également les bons à tirer ayant servi à sa réalisation.

Le bon à tirer est l’épreuve soumise à l’approbation de l’artiste: quand tout est conforme, il la signe et y appose la mention « bon à tirer » ou « BAT ». Nous avons ici le bon à tirer de la planche 10, d’après le dessin « Les Hérétiques », signé par Rodin. Cette image se rapporte au premier cercle de L’Enfer de Dante où sont punis les violents contre Dieu et les hommes. Les ombres, puissamment rendues, semblent s’entredéchirer en une lutte aussi inutile qu’éternelle.

« Les Hérétiques », d’après Auguste Rodin (1840-1917), mairie de Bordeaux

« Les Hérétiques », d’après Auguste Rodin (1840-1917), mairie de Bordeaux, musée d'Aquitaine