Quelques exemples de projets

Des projets visant à intégrer les publics dits éloignés ou empêchés

« Champ libre - De la détention à une collection » : la réinsertion des détenus par la culture

En 2015, le musée d'Aquitaine et ses partenaires ALIFS (Association du Lien Interculturel Familial et Social) et le SPIP 33 (Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de la Gironde) ont imaginé le projet « Champ libre ». Pendant plusieurs mois, un médiateur est intervenu à la maison d'arrêt de Bordeaux-Gradignan et a animé des ateliers à partir des collections du musée avec un plasticien et une auteure. De ces travaux artistiques et d'écriture est née un exposition, présentée d'abord à la maison d'arrêt puis au musée du 14 septembre au 16 octobre 2016.

        
Affiche - Vue d'exposition « Champ libre » - 2016
© A. Sibelait, mairie de Bordeaux

 

Promofemmes : des ateliers pour et avec les femmes migrantes

Depuis 2013, le musée travaille avec l'association Promofemmes qui accompagne sur le plan social, culturel et professionel des femmes en situation de migration. Chaque année, certaines visitent, à raison d'une séance mensuelle, et participent à un atelier artistique. Elles ont successivement réalisé et exposé des "manteaux à histoires", des parures, des chaussures... et travaillent en 2018 à la création de chapeaux.

Ces créations racontent la rencontre de ces femmes avec leur ville d'adoption, leur curiosité, leur étonnement et leur enthousiasme. À travers leurs productions elles font découvrir le patrimoine de leur pays d'origine.

     
Vue d'exposition « La Parure de Vénus » - Atelier Promofemmes en 2016
© L. Gauthier, mairie de Bordeaux

Promofemmes - expo chaussures 2014 © L. Gauthier, mairie de Bordeaux

Promofemmes - expo chaussures 2014 © L. Gauthier, mairie de Bordeaux