Projet de vitraux par DAGRAND pour la Basilique Saint Pierre de Rome, chapelle saint Nicolas

Lot de 31 cartons de vitraux de l'atelier de Pierre-Gustave Dagrand. Papier, gouache crayon. Fin 19e siècle - début 20e siècle. Inv.2012.1.4 à 34. Don des Amis du musée d'Aquitaine

Carton de vitrail Dagrand. Photo mairie de BordeauxCes 30 dessins sont des projets de vitraux essentiellement religieux de la manufacture Dagrand(t) fondée à Bordeaux par Gustave-Pierre Dagrand. Il eut pour collaborateurs ses fils : tout d’abord Maurice (1870-1959), puis Charles (1876-1939). Travaillèrent également avec lui son dernier fils Victor (1879-1925), son beau-frère Jean Georges Chartier et surtout l’homme de confiance : son gendre Albert Borel qui est marié à sa première fille Marthe Marie. A la fin du XIXe siècle, l’entreprise est à son apogée et elle occupe une cinquantaine de personnes. Elle réalise aussi bien du vitrail civil que du vitrail religieux. La production de ce dernier est néanmoins considérable et s’étend sur plusieurs continents. L’un des projets montre que l’atelier a eu des contacts avec la basilique Saint-Pierre de Rome, ou encore l’église Saint-Raphaël de Heredia (Costa Rica).


Carton de vitrail Dagrand. Photo mairie de BordeauxAu XIXe siècle, l’activité du vitrail est très importante à Bordeaux. Elle se développe dans le cadre de la renaissance de l’artisanat monumental au cours de 1850. L’iconographie est surtout religieuse (la vie du Christ ou de la Vierge) et privilégie l’hagiographie et à ce titre l’hagiographie locale. En particulier en Bordelais où s’active l’archevêque « bâtisseur » le Cardinal Donnet. Divers ateliers de maîtres verriers sont actifs (Villiet, Feur…) ; mais ils ne se restreignent pas au domaine religieux et le vitrail à décor civil destiné aux hôtels, maisons bourgeoises ou châteaux est également produit en grande quantité.
Ce lot de trente dessins viendrait compléter un autre ensemble de projets de vitraux acquis dans les années 1990 par le musée d’Aquitaine. Le musée conserve également des vitraux de cette période. Aujourd’hui, maquettes et vitraux constituent un fonds de référence très important pour les chercheurs et l’histoire du vitrail à Bordeaux.

 


 

Carton de vitrail Dagrand. Photo mairie de Bordeaux

Carton de vitrail Dagrand. Photo mairie de Bordeaux