Le récolement

Si à l’occasion de votre visite dans les salles permanentes du musée, vous voyez un groupe de personnes en blouses blanches, munies de loupes et de mètres, affairées autour des collections, ne vous étonnez pas : elles « font du récolement ».

Derrière ce terme technique, se cache toute une série d’opérations de contrôle des collections instituées par la loi n° 2002-5 du 4 janvier 2002 relative aux musées de France. Selon ce texte, « le récolement est l’opération qui consiste à vérifier, sur pièce et sur place, à partir d’un bien ou de son numéro d’inventaire : la présence du bien dans les collections, sa localisation précise, son état, son marquage d’un numéro d’inventaire et la conformité de ce numéro par rapport au registre d’inventaire ». La date d'achèvement du premier récolement décennal obligatoire est fixée au 12 juin 2014. Ensuite un second récolement décennal commencera.

Avec plus d’un million trois cent mille objets, les équipes du musée d’Aquitaine ont donc encore beaucoup de travail devant elles.  

Opération de récolement. Photo V. Mistrot mairie de Bordeaux