Fibule, Cami-Salié

Inventaire D.83.1.2
500 à 300 av. J.-C. Bronze, fer. Dépôt de la collection Dumontier au Musée d’Aquitaine

La parure

La parure recouvre l’ensemble des ornements pouvant être portés à même le corps ou sur un vêtement. Ce mobilier possède une charge symbolique forte qui va bien au-delà de sa simple fonction utilitaire : c’est un révélateur des catégories sociales ou de peuples différents selon les types de décors, de matériaux ou de fabrication. De nombreuses matières peuvent être employées pour leur fabrication : le métal (fer, bronze, argent ou or), le verre, parfois l’ivoire, le lignite, les pierres précieuses.

Hommes, femmes et enfants portent des bijoux : fibules, torques, bagues, bracelets, boucles d’oreille, agrafes de ceintures. Les parures suivent les modes et leurs formes évoluent au cours du temps, ce qui en fait d’excellents éléments de datation des sites archéologiques où ces objets sont retrouvés.

Les fibules, ancêtres de nos épingles à nourrice, présentent des éléments de formes très variées (animaux, objets, simples barrettes de métal) et plus ou moins décorés. Elles comportent une aiguille (l’ardillon) permettant d’accrocher deux pans de vêtement ensemble.

Description

Cette fibule a été trouvée dans l'urne funéraire d'une sépulture sur le site de Cami-Salié dans la communue de Lescar, près de Pau.

C’est une fibule à ressort long avec un axe débordant. L’arc est cintré et le pied coudé. Le ressort, auquel il manque la corde, est bilatéral et symétrique. Il possède environ 18 spires. L’ardillon et le ressort sont en fer ; l’arc, le pied et le cabochon de tête sont en bronze.

L’arc possède un décor estampé composé de six lignes perlées encadrées par une ligne perlée ; de deux incisions à la base sur le côté du ressort et de trois incisions situées au tiers supérieur sur le côté du pied. Le cabochon est également décoré de quatre lignes perlées.

L’ornementation située de part et d’autre du ressort est en cuivre. Elle est constituée de dix perles biconiques fendues suivant le sens longitudinal pour insérer une tige qui pénètre le ressort. 

Fibule, Cami-Salié - photo Lysiane Gauthier

Fibule, Cami-Salié - photo Lysiane Gauthier